Esta web utiliza cookies para obtener datos anónimos de acceso. Si continúas navegando, consideramos que aceptas nuestra política de cookies.

×

L’introduction de l’électricité appliquée à l’industrie

L’introduction de l’électricité appliquée à l’industrie

La révolution de l’électricité

La deuxième moitié du XIXe siècle fut un moment de changement radical de la société espagnole, tout comme cela avait été le cas dans le reste de l’Europe et en Amérique. L’introduction de l’électricité appliquée à l’industrie, qui commença à Barcelone en 1873, représenta, pour un pays comme l’Espagne, en retard par rapport au reste de l’Europe, une véritable révolution dans le domaine de l’industrie, du transport et de la vie quotidienne.
Auparavant, en 1860, quelques essais scientifiques avaient été réalisés, comme celui de Séville, avec un nouveau type d’éclairage électrique utilisant des lampes à arc voltaïque, et qui fut reconduit plus tard lors de la célèbre Feria de Abril de la ville. Des expériences similaires furent réalisées en 1875 lors de la Feria de Almería sans transcendance majeure. Le plus grand développement de l’énergie électrique se produisit avec l’exploitation des centrales hydrauliques et le perfectionnement des turbines. L’énergie hydroélectrique se substitua peu à peu celle du charbon ou du gaz, bien que les centrales thermiques continueront à fonctionner, car elles représentaient toujours un bon complément pour assurer un approvisionnement continu. En effet, les ressources hydroélectriques étaient dépendantes des pluies, or l’Espagne était à la merci de périodes de grande sécheresse, c’est pourquoi la construction de centrales thermiques continua pendant de nombreuses années. 

La naissance des compagnies électriques

Central Hidroeléctrica del ChorroEntre la fin du XIXe siècle et le début de la guerre civile espagnole en 1936, de nombreuses entreprises de production et de distribution de l’électricité virent le jour : Hidroeléctrica Ibérica créée en 1901, siégeant à Bilbao et dont le capital était entièrement basque ; Sociedad Hidroeléctrica del Chorro, à Malaga, fondée en 1903 ; Hidroeléctrica Española en 1911, etc. En Andalousie, les entreprises les plus importantes des années 1920 furent Sevillana, Mengemor, Chorro et Fuerzas Motrices del Valle de Lecrín.

 

Dans le cas particulier de Malaga, le fournisseur de gaz Compañía de Alumbrado y Calefacción por Gas détenait un contrat d’exclusivité avec la mairie, en vigueur depuis l’année 1852, lui octroyant le monopole de l’approvisionnement énergétique nécessaire à l’éclairage de la capitale. L’arrivée du gaz coïncida avec l’une des meilleures périodes économiques de la ville. Ce n’est cependant qu’à la fin du XIXe siècle que l’électricité s’implanta définitivement à Malaga, avec l’établissement et la croissance d’une compagnie allemande et l’apparition d’une nouvelle compagnie anglaise. Ces deux entreprises resteront actives jusque dans les années 1920, période à laquelle elles commenceront à travailler en parallèle.

Ces transformations ne signifièrent pas la disparition du gaz en tant que système d’éclairage ou de chauffage, et les deux sources d’énergie cohabitèrent encore pendant de nombreuses années. Entre la fin du XIXe siècle et le début du XXe, la lumière électrique restera cependant un bien de luxe.La historia (22)

Malgré tout, Malaga sera en tête des provinces d’Andalousie dans l’utilisation de l’énergie électrique. En 1893, elle disposait de six centrales thermiques avec une puissance de 90 CV, alors qu’à la même époque Cordoue, Cadix et Jaén en possédaient deux ; Almería, Séville et Grenade une et Huelva aucune.

Le système de production de l’énergie électrique par le biais de centrales thermiques et à vapeur continuera dans la province de Malaga jusque dans les années 1920.

L’apparition, en 1903, de l’énergie hydraulique à grande échelle rendit possible un nouvel essor du secteur dans la mesure où les coûts purent être diminués rendant l’électricité plus accessible et universelle.