Esta web utiliza cookies para obtener datos anónimos de acceso. Si continúas navegando, consideramos que aceptas nuestra política de cookies.

×

Sentir pour voir: un sentier au Caminito del Rey spécialement conçu pour les personnes non-voyantes

Actualité

Sentir pour voir: un sentier au Caminito del Rey spécialement conçu pour les personnes non-voyantes

Une dizaine de personnes présentant un handicap visuel on réalisé hier pour la première fois une visite spécialement conçue pour eux: une expérience pilote inédite.

Au cours du parcours, les visiteurs ont découvert grâce aux sens du toucher, de l'ouïe, de l'odorat et du gout les détails historiques, géologiques et naturels de ce site..

Avec pour objectif d'éliminer des barrières, cette initiative toujours en phase de test "pourrait se transformer en une réalité à cours ou moyen terme" selon l'entreprise gérante du Caminito del Rey.

Le Caminito del Rey a mené une expérience sensorielle unique: ressentir le Caminito au delà de sa perception visuelle. Un groupe de personne mal-voyantes ont visité aujourd'hui le sentier afin de découvrir la richesse géologique, historique, culturelle et naturelle du site à travers un sentier spécialement conçu pour ce type de public: une expérience pilote inédite.

Au total 10 personnes parmi lesquels des non-voyants et des personnes atteintes d'un déficit visuel important de ONCE Málaga, guidées à tout moment par un accompagnateur, vu que par mesure de sécurité les chiens guides ne sont pas admis, ont parcouru le Caminito del Rey avec une perception différente, en utilisant les quatre sens.

"A 105 mètres d'altitude, la sensation est indescriptible et le fait qu'une personne aveugle puisse sentir par exemple la vibration du pont suspendu est quelque chose de complètement insolite" constate Francisco Campano, gérant du Caminito del Rey.

"Elaborer des propositions touristiques et culturelles adaptées aux personnes aveugles ou mal-voyantes est quelque chose de fondamental pour briser les frontières, mettre en avant les valeurs sociales et encourager l'identification culturelle" affirme à son tour Pedro Cantalejo. archéologue et responsable du protocole de visite du Caminito del Rey pour les personnes souffrant d'un handicap visuel. Il ajoute également: "Nous avons envisagé une expérience sensorielle, de sorte que les explications verbales sur les atouts naturels et touristiques du Caminito soient complétées par des activités complémentaires au cours de la visite renforçant les sens du toucher, de l'ouïe, de l'odorat et du goût".

Avec les mains.

Grâce à une maquette à l'échelle du Col des Gaitanes, ces personnes ont pu se repérer dans l'espace et suivre avec leurs doigts le chemin qu'ils allaient ensuite parcourir.

Tenir l'histoire entre ses mains. Ces visiteurs ont ainsi pu connaitre les détails des différentes étapes historiques du Caminito del Rey. Vases préhistoriques, outils en silex, pointes de flèches ou encore un poinçon en os furent les objets grâce auxquels les visiteurs ont découvert ceux qui furent les premiers habitants de ce lieu. Bien entendu, ils ont également compris l'importance industrielle de ce lieu en palpant la grande manivelle du puis de la zone connue sous le nom de Vallée del Hoyo, mais aussi les falaises du canal.

De plus, Pedro Cantalejo leur a également parlé de la géologie du site en s'appuyant sur les exemples réels des roches calcaires ou du grès et des fossiles, qu'ils ont également pu prendre dans leur mains.
La flore du site n'est pas non plus passée inaperçue pour le groupe qui a touché les écorces d'espèces d'arbres tels que le pin, la sabine, le palmier nain ou le caroubier.

Les sons du Caminito.

Ecouter pour voir. Grâce à l'ouïe, les visiteurs mal-voyants ont pu apprécier le bruit particulier de l'eau dévalant les canyons, et ont prêté l'oreille au chant des oiseaux tels que les corbeaux et les mésanges charbonnières afin de de découvrir la faune locale.

Déguster les hauteurs.

Une autre sensation insolite est celle de savourer le Caminito del Rey; or le groupe a pu le faire en goutant la farine de caroubier, un arbre qui fut introduit au XIII ème siècle dans la zone qui se trouve dans la vallée, entre deux séries de passerelles. Saveur qui a légèrement rappelé aux visiteurs celle du cacao.
Les arômes qui imprègnent le sentier.

Les explications étaient accompagnées à tout moment de sensations pluri-sensorielles. En effet, par exemple, au moment d'aborder la flore locale, les visiteurs mal-voyants ont non seulement touché mais aussi senti les feuilles des espèces qui occupent le Caminito del Rey.

"A travers cette initiative nous souhaitons contribuer à la création d'un tourisme accessible aux personnes mal-voyantes et notre intention est de pouvoir leur offrir ce type de visites dans un futur proche" assure Francisco Campano, qui ajoute: "Nous sommes en ce moment en période de tests. Un aspect très important sur lequel les équipes se penchent actuellement est la formation des guides et professionnels qui travaillent au Caminito afin de répondre aux besoins de ces visiteurs".

Grâce à cette initiative, une nouvelle fenêtre s'est ouverte sur le tourisme, en l'enrichissant et en permettant aux personnes atteintes de quelconque handicap visuel de profiter des ressources touristiques et culturels de la province de Málaga sans distinctions.

Le Caminito del Rey en chiffres.

Depuis la restauration du Caminito del Rey et sa réouverture fin mars 2015, plus de 600 000 visiteurs ont déjà foulé ses passerelles, soit environ 1100 visites par jour. Rien que depuis ce début d'année, plus de 85 000 touristes sont déjà passés par ce lieu. Ils provenaient de tous les recoins de la géographie espagnole et des cinq continents.

Faits essentiels du Caminito del Rey.

Le Caminito del Rey est un itinéraire sinueux qui traverse le Col des Gaitanes au moyen de passerelles ancrées dans la roche à 100 mètres de hauteur.  Cela consiste en un parcours de presque 8 kilomètres, dont 3 au moyen de passerelles d'à peine un mètre de large.

L'une des partie les plus connues de ce site est le porte à faux, une passerelle suspendue à 105 mètres du sol. Un chemin linéaire qui ne dure pas plus de 4 heures. Pour arriver à ce recoin caché dans le site naturel du Col des Gaitanes (à cheval sur les communes malaguènes d'Ardales, Álora et Antequera) les visiteurs doivent se diriger vers l'accès nord situé à Ardales.

Le Caminito del Rey est plus qu'un sentier vertigineux; c'est un témoin muet de l'histoire de l'industrialisation de Málaga et un voyage dans la nature qui marque l'identité de l'intérieur de la province.

La visite du Roi Alfonse XIII en 1921 pour inaugurer le grand chantier de la centrale hydro-électrique de El Chorro est l'évènement qui a donné à ce lieu le célèbre nom de Caminito del Rey.

La restauration de ce site naturel a fait de la province de Málaga une nouvelle destination prisée des amateurs d'escapades à la campagne, de tourisme actif et de chemins de randonnée, donnant ainsi un vrai coup de pouce au secteur.