Esta web utiliza cookies para obtener datos anónimos de acceso. Si continúas navegando, consideramos que aceptas nuestra política de cookies.

×

Le Caminito del Rey se place un été de plus au rang des attractions touristiques d'intérêt international

Actualité

Le Caminito del Rey se place un été de plus au rang des attractions touristiques d'intérêt international

Cet été plus de 80 nationalités différentes ont foulé ce sentier d'altitude.Parmi les visiteurs qu'a accueilli le Caminito del Rey au cours des derniers mois de juin, juillet et août, plus de 65 % étaient des étrangers.Les espagnols eux aussi ont misé sur ce havre de paix pour passer leurs vacances.

Cet été, le Caminito del Rey, a une fois de plus affiché "complet" et ce grâce aux plus de 80 nationalités différentes qui ont foulé ce sentier au cours des mois de juin, juillet et août.

Cette œuvre d'ingénierie située dans les terres de la province de Málaga s'est affirmée comme attraction touristique de niveau international. Tel que cela avait eu lieu l'été précédent, les cinq continents ont de nouveau répondu présent.

"Nous avons remarqué que de plus en plus de visiteurs viennent de l'étranger et de pays toujours plus lointains.. Beaucoup d'entre eux viennent sur recommandations de leurs amis et de leur famille ou bien parce qu'ils ont vu des images si spectaculaires sur Internet qu'ils ont décidé de venir en Espagne, uniquement pour découvrir le Caminito del Rey", explique Francisco Campano, gérant de l'entreprise de ce vertigineux sentier.

Selon les informations collectées par la propre entreprise à partir des données fournies par les visiteurs lorsqu'ils achètent leurs entrées en ligne; les étrangers représenteraient plus de 65% des visites au cours de l'été. Cependant, les espagnols aussi continuent à miser sur cette destination, en particulier les andalous, les madrilènes et les catalans.

84 nationalités des 5 continents.
Comme pour les statistiques de l'été dernier, les européens restent en tête du classement des nationalités qui ont le plus visité le Caminito del Rey au cours des mois de juin, juillet et août.

Les visiteurs venant des Pays Bas conservent la seconde place sur le podium des nationalités, après l'Espagne, à venir le plus découvrir ce sentier situé dans le Col des Gaitanes.  Plus de 3 400 hollandais sont passés sur les passerelles du Caminito et ont photographié le pont suspendu.

Tout près de ces chiffres, dans le "top dix" des nationalités qui ont visité le Caminité del Rey cet été, on trouve le Royaume Uni, la Belgique, l'Allemagne, le Danemark et la France.

Il convient également de mentionner les plus de 1600 polonais qui se sont baladés au Caminito.

En plus des européens, parmi les pays les plus représentés se trouvent les Etats-Unis. Plus de 1 000 nords-américains ont découvert le Caminito del Rey cet été, soit une moyenne de 10 visiteurs par jour en provenance des USA a avoir foulé les passerelles suspendues de ce joyau situé en plein coeur de la province.

Concernant l'Afrique, des visiteurs sont venus de pays tels que l'Afrique du Sud, le Maroc, le Kenia ou l'Algérie; tandis que pour le continent asiatique, sont arrivés des touristes de Corée, d' Israel, du Kirguistán ou du Kazajistán pour en citer quelques uns.

Les touristes provenant d'Amérique Centrale et d'Amérique du Sud représentent également un volume important de visites. Les brésiliens ont été majoritaires, près de 250 ont visité le Caminito del Rey cet été, à noter aussi la présence de visiteurs d'autres pays tels que le Pérou, le Mexique, la République Dominicaine,

Cuba ou encore le Vénézuela.
Depuis le continent océanique sont arrivés au Caminto del Rey des voyageurs d'Australie ou de Nouvelle Zélande.

"Ces statistiques concernant les nationalités qui nous rendent visite permettent de mieux connaître le visiteur du Caminito del Rey et de lui offrir une expérience totalement adaptée à ses centres d'intérêts", explique le gérant du Caminito.

En définitif, le Caminito del Rey est à la croisée des chemins et ne cesse de surprendre tout visiteur, peu importe d'où il vienne.