Esta web utiliza cookies para obtener datos anónimos de acceso. Si continúas navegando, consideramos que aceptas nuestra política de cookies.

×

Le Caminito del Rey reçoit le prix Andalousie du Tourisme 2016 dans la catégorie « Bonnes pratiques »

Actualité

Le Caminito del Rey reçoit le prix Andalousie du Tourisme 2016 dans la catégorie « Bonnes pratiques »

La cérémonie de remise des prix a eu lieu cet après-midi à Ronda

Cette reconnaissance vient s’ajouter aux autres distinctions nationales et internationales déjà obtenues

Le projet de réhabilitation du Caminito del Rey a reçu cet après-midi le prix Andalucía del Turismo 2016, dans la catégorie « Bonnes pratiques », une distinction qui récompense le travail de personnes ou d’entités qui œuvrent en faveur du secteur. L’intervention réalisée par le conseil provincial de Malaga sur le Caminito del Rey continue sur sa lancée et récolte un nouveau prix après ceux déjà obtenus dans le domaine de l’architecture, du patrimoine et du tourisme. La distinction a été remise cet après-midi au président du conseil provincial de Malaga, Elías Bendodo, qui était accompagné des maires et conseillers municipaux d’Álora, Ardales, Antequera et Valle de Abdalajís, au cours d’une cérémonie célébrée à Ronda et organisée par le ministère régional (Consejería) du Tourisme et du Sport du conseil régional d’Andalousie.

Des techniciens de l’institution provinciale appartenant aux différents services et délégations ayant participé au projet étaient également présents.

Cette distinction récompense cette fois la gestion du Caminito del Rey réalisée par la délégation de l’Environnement et de la Promotion du territoire. Le succès de l’intervention et en particulier le record de visiteurs, plus de 300 000 pour la première année, sont dus en particulier à l’étroite collaboration entre les différentes administrations publiques impliquées.

Les prix Andalucía del Turismo, composés de huit catégories, ont également récompensé le chef d’orchestre Pablo Heras, « Ambassadeur de l’Andalousie » ; la chef d’entreprise María Herrero (Hôtel la Viñuela), « Entreprise ou entrepreneur » ; la ville de Lucena (Cordoue), « Excellence dans la Gestion » ; la Fundación Vía Verde de la Sierra, « Institution publique ou privée » ; le collège-lycée IES Heliópolis de Séville, « Formation et Recherche Touristique » ; l’employée Josefa Viejo, « Travailleur » et le journaliste Pedro Luis Gómez, « Communication ».

Ces reconnaissances, attribuées par le conseil régional d’Andalousie, célèbrent cette année leur douzième édition.

 

Prix nationaux et internationaux

En un peu plus d’un an, le Caminito del Rey a accaparé les prix les plus importants au niveau européen (les trois principales distinctions en matière de patrimoine), national (mérite touristique et architecture) et latinoaméricain (architecture).

Il a ainsi obtenu le prix « Europa Nostra », la distinction la plus importante du continent en matière de patrimoine, avec une triple reconnaissance. Le Caminito del Rey a été l’un des 28 projets lauréats de l’édition 2016, dans la catégorie Conservation, unique projet espagnol avec la restauration des six églises de Lorca.
Il a en outre été choisi par les experts comme l’un des sept projets « Grand Prix » et le projet le plus voté sur Internet par les citoyens européens, ce qui lui a également valu le Prix du Public.

La Commission européenne a cité le Caminito del Rey comme premier exemple de créativité, d’innovation et de durabilité dans le domaine du Patrimoine Européen.

Le Conseil des ministres lui concéda également à la fin de l’année 2015 la plaque du Mérite Touristique des Destinations Émergentes et, en avril de cette année, un prix lui a été décerné lors de la XIIIe Biennale espagnole d’architecture et d’urbanisme, dans la catégorie « Urbanisme : paysage et ville », ce qui le met au rang des 22 meilleurs projets urbanistiques réalisés en Espagne en 2015.

 

Exposition itinérante

Le projet de réhabilitation réalisé sur le Caminito del Rey fait partie d’une exposition itinérante baptisée Alternativas/Alternatives qui dévoile ces 22 projets, ouverte au public dans le Palais Carlos V de Grenade jusqu’au 12 octobre et qui voyagera par la suite dans d’autres villes espagnoles et d’autres pays, comme par exemple New York. En parallèle, le projet a également été primé par la Xe Biennale latinoaméricaine d’architecture et d’urbanisme. Sur les 194 propositions présélectionnées par les comités nationaux de 21 pays [Argentine (2), Mexique (2), Portugal (4), Équateur (2), Paraguay (2), Brésil (4), Uruguay (1), Colombie (1), Chili (1) et Espagne (7)], le Caminito del Rey a été l’une des 26 interventions récompensées.

Cette distinction sera remise à São Paulo (Brésil) le mois prochain.