Esta web utiliza cookies para obtener datos anónimos de acceso. Si continúas navegando, consideramos que aceptas nuestra política de cookies.

×

Le Caminito del Rey accapare les trois prix les plus importants de l’UE en matière de patrimoine au gala Europa Nostra

Actualité

Le Caminito del Rey accapare les trois prix les plus importants de l’UE en matière de patrimoine au gala Europa Nostra

La réhabilitation du site a reçu le « Grand Prix » et le prix du public lors de la cérémonie de remise des distinctions célébrée aujourd’hui au Théâtre de la Zarzuela de MadridBendodo a mis en valeur le travail de l’équipe qui a rendu possible la réouverture du sentier

La réhabilitation du Caminito del Rey encore récompensée. Ce soir, le projet a reçu une triple reconnaissance à Madrid : en plus de la prestigieuse distinction déjà connue, au cours de la cérémonie de remise des Prix du patrimoine culturel de l’Union européenne « Europa Nostra », l’intervention réalisée par le conseil provincial de Malaga a également obtenu le « Grand Prix » de la part des experts, ainsi que le prix du public.

Le président du conseil provincial de Malaga, Elías Bendodo, a reçu ce soir la distinction lors d’un événement qui a réuni un millier de personnes au Théâtre de la Zarzuela de Madrid. Plácido Domingo, président d’Europa Nostra, et Tibor Navracsics, commissaire européen à l'Éducation, la Culture, la Jeunesse et aux Sports, ont co-présidé la cérémonie de remise des prix.

Plusieurs représentants municipaux étaient présents aux côtés d’Elías Bendodo, en particulier le maire d’Álora, José Sánchez, la maire d’Ardales, María del Mar González, le maire d’Antequera, Manuel Barón, et le maire de Valle de Abdalajís, Víctor Manuel Castillo.

La plus haute distinction en Europe dans le domaine du patrimoine

Le Prix « Europa Nostra », la plus grande distinction en matière de patrimoine du continent, est géré par Europa Nostra, une fédération qui œuvre pour la défense du patrimoine naturel et culturel européen, et qui agglutine 250 organisations, 150 autres organismes associés et 1500 particuliers de 40 pays. En Espagne, la principale organisation de défense, de sauvegarde et de mise en valeur du patrimoine culturel et naturel espagnol est Hispania Nostra, qui poursuit sa mission depuis 40 ans.

Le Caminito del Rey a été l’un des 28 projets lauréats de cette édition 2016 à laquelle se sont présentées 187 interventions dans quatre catégories : Conservation ; Recherche ; Contribution exemplaire ; Éducation, Formation et Sensibilisation. Il a été le seul projet espagnol récompensé, avec la restauration des six églises de Lorca.

Elías Bendodo a reçu le prix du Caminito dans la catégorie Conservation des mains de la présidente du jury de cette catégorie, l’archéologue grecque Fani Mallouchou-Tufano.

Un des sept « Grand Prix » et prix du public

Après la remise de l’ensemble des 28 prix, les sept projets sélectionnés parmi les lauréats pour le « Grand Prix » - parmi lesquels figure le Caminito del Rey - ont été annoncés. Puis ce fut au tour du prix du public d’être révélé, une récompense au projet ayant reçu le plus de votes par internet de la part des citoyens européens, et qui a été également été attribué au Caminito del Rey.

La Commission européenne mentionne d’ailleurs le Caminito del Rey comme premier exemple de créativité, d’innovation et de durabilité dans le domaine du patrimoine européen. En ce sens, le jury a qualifié de « belle résolution » l’intégration des nouvelles passerelles dans le paysage et le fait que les anciennes structures détériorées aient été préservées et puissent être observées aujourd’hui.

Le président du conseil provincial a affirmé que « c’est un énorme privilège de recevoir l’un des sept grands prix choisis par le jury parmi tous les projets d’Europe ».

En ce qui concerne le prix du public, dont le vote a été réalisé par internet, il a précisé que « nous sommes particulièrement heureux d’avoir gagné ce prix, pour ce qu’il représente de participation citoyenne mais aussi car il est une démonstration de la sympathie et de l’admiration que le Camino del Rey a réussi à générer dans le monde entier. Les plus de 300 000 visiteurs qu’il a reçu lors de cette première année, de tous les coins du monde, nous donnaient déjà un aperçu de l’attraction que provoque le Caminito del Rey ».

Il a également remercié l’équipe qui a rendu possible les travaux de réhabilitation : « Je félicite tout spécialement l’équipe des architectes du conseil provincial dirigé par Luis Machuca, les ouvriers spécialisés dans le travail en hauteur et l’entreprise malaguène Sando, qui ont réalisé un travail excellent. Et, bien évidemment, je souhaite remercier de tout mon cœur, au nom des citoyens de Malaga, Europa Nostra, la Commission européenne et tous les citoyens qui ont choisi de voter pour que notre projet soit élu meilleure intervention de patrimoine historique 2016. Cette reconnaissance est pour nous une grande fierté et un stimulant nous invitant à continuer à travailler dans le futur comme nous l’avons fait depuis le conseil provincial pour ce projet, un exemple de collaboration loyale entre différentes administrations et partis politiques. La réhabilitation de notre patrimoine historique, en plus d’être une obligation pour les générations passées et futures, est un moyen de créer de l’emploi et de la richesse. Et c’est ce que nous avons démontré avec le Caminito del Rey », a-t’il ajouté.

Pour finir, Bendodo a souligné que le projet est la preuve du succès de la coopération entre le conseil provincial et les mairies, tous partis politiques confondus. Le mérite de la province de Malaga a été de « mettre tout le monde d’accord ».

Autres prix

Cette triple reconnaissance obtenue aujourd’hui par le Caminito del Rey vient se rajouter à deux autres distinctions obtenues antérieurement. Le Conseil des ministres lui a concédé, à la fin de l’année 2015, la plaque du Mérite Touristique des destinations émergentes et, il y a un mois, il recevait un prix lors de la XIIIe Biennale espagnole d’architecture et d’urbanisme, dans la catégorie « Urbanisme : paysage et ville ». Il sera en outre l’un des 15 projets qui représentera l’Espagne lors de la Biennale latino-américaine d’architecture et d’urbanisme.