Esta web utiliza cookies para obtener datos anónimos de acceso. Si continúas navegando, consideramos que aceptas nuestra política de cookies.

×

L’Allemagne s’abandonne aux charmes du Grand Défi, l’attraction phare du tourisme d’intérieur pour 2015

Actualité

L’Allemagne s’abandonne aux charmes du Grand Défi, l’attraction phare du tourisme d’intérieur pour 2015

La Costa del Sol présente le Grand Sentier, le Sentier Littoral et le Caminitodel Rey devant 80 professionnels de l’industrie touristique allemande

L’ITB sert de cadre pour prendre contact avec deux importantes agences spécialisées dans la randonnée

Les trois ressources touristiques peuvent accueillir 2,5 millions de visiteurs chaque année

La Costa del Sol a prêsentê, lors de cette nouvelle êdition de l’ITB de Berlin, la grande vedette du tourisme d’intêrieur de la province pour cette annêe, le Grand Dêfi, qui rêunit trois joyaux du patrimoine naturel, le Grand Sentier, le Sentier Littoral et le Caminitodel Rey.

La prêsentation, qui a eu lieu hier aprés-midi sur le salon et à laquelle ont assistê le conseiller dêlêguê de l’entreprise Turismo Costa del Sol, Carlos Conde et le dêputê au Tourisme et à la Promotion du territoire, JacoboFlorido, a rêuni plus de 80 professionnels de l’industrie touristique allemande (tour-opêrateurs, agences en ligne, presse et blogueurs), qui furent agrêablement surpris par les possibilitês de cette ressource touristique qui permet de pratiquer la randonnêe tout autour de la province, de parcourir 180 kilométres de frange côtiére et de profiter d’une promenade à plus de 100 métres d’altitude le long du Caminitodel Rey rêhabilitê.

Lors de son intervention, Conde a vantê les vertus de la Costa del Sol, avec des tempêratures moyennes annuelles de 20 degrês, 320 jours de soleil par an et une grande offre complêmentaire (golf, santê et bien-ëtre, culture, etc.) capable de satisfaire les motivations du touriste du XXIe siécle. « Des produits aussi impressionnants et attractifs que ceux-là serviront à attirer plus de touristes en automne et en hiver, mais ils permettront êgalement de continuer à fidêliser un public qui fait dêjà confiance à la Costa del Sol, dans la mesure où 71 % de la population allemande qui connaït cette destination prêvoit de la visiter dans le futur (38 % à moyen terme et 33 % à long terme) », a-t-il spêcifiê.

En ce sens, Conde a expliquê que 96 % des visiteurs allemands qui viennent sur la Costa del Sol affirment qu’ils recommanderont cette destination à leur famille et à leurs amis, et une personne sur cinq (20 %) vient passer ses vacances ici principalement pour dêcouvrir l’intêrieur de ce territoire et pour la nature de la destination. Pour toutes ces raisons, le Grand Dêfi propose un produit touristique idêal capable, en outre, de recevoir 2,5 millions de voyageurs par an.

À la fin de la prêsentation, les agents allemands se sont montrês intêressê par ce produit et par l’inclusion du Grand Dêfi dans leurs offres de voyages. Des responsables de la Costa del Sol se sont rêunis avec des reprêsentants de Krauland, une entreprise spêcialisêe dans les circuits de randonnêes. Son responsable, Wolfgang Krauland - expert en tracking et en randonnêe, il travaille dans le monde entier et collabore avec des entreprises comme Neckerman et Thomas Cook -, a assurê que la prêsentation a êtê « impressionnante » et qu’il a pu apprêcier la transformation du site, car il avait lui-mëme escaladê dans la zone du Caminitodel Rey il y a vingt ans. « Nous avons avancê dans notre feuille de route pour le lancement de ce produit d’appel, avec l’engagement de maintenir de futures rencontres et de concrêtiser des lignes d’action », a rêsumê Florido aprés la rencontre avec cet agent.

Des conversations ont êgalement êtê entamêes dans le cadre de l’ITB avec l’entreprise SchlosserReisen, un tour-opêrateur spêcialisê dans la randonnêe qui programme des voyages en Espagne et avec qui des projets de nêgociations ont êtê êbauchês pour la future commercialisation du Grand Dêfi en Allemagne.

« Dêcouvrez la lagune de Fuente de Piedra »

La journêe d’aujourd’hui à l’ITB a êgalement servi pour faire connaïtre une nouvelle initiative promotionnelle qui puise ses racines dans le tourisme d’intêrieur et de nature, « Dêcouvrez la lagune de Fuente de Piedra », et transmet les valeurs naturelles, culturelles et touristiques de la Rêserve naturelle Laguna de Fuente de Piedra. « Cet enclave est un lieu idêal pour la pratique du tourisme ornithologique, car il hêberge la colonie de flamands roses la plus grande d’Espagne et la deuxiéme d’Europe. En outre, d’autres activitês en lien avec la nature peuvent y ëtre rêalisêes et l’offre culturelle et de loisirs des communes limitrophes comme Campillos et Fuente de Piedra est êgalement trés intêressante », a dêclarê Florido.

Cette action va donner lieu à la crêation d’un portail web qui, en plus de prêsenter la campagne et d’agglutiner toute l’information sur cet enclave, aura pour vocation de devenir une plateforme pour les initiatives de projets spêcifiques qui surgiront avec le temps, comme par exemple diffêrents concours sur les rêseaux sociaux.

Le Grand Sentier : 650 kilométres en 35 êtapes

Le Grand Sentier de Malaga, inaugurê en fêvrier dernier, est un circuit pionnier en Andalousie qui associe la variêtê territoriale et la diversitê environnementale de la province et les intégre en un seul parcours, stimulant de cette maniére l’intêrët pour ses espaces naturels et invitant à la dêcouverte des communes malaguénes.

Le parcours, dont la forme circulaire permet de dêbuter la randonnêe à n’importe quel endroit, est composê de 650 kilométres de chemins qui traversent 70 % des communes de la province de Malaga. De par ce fait, il agit comme un moteur de dynamisation pour l’êconomie de ces localitês, avec la crêation de 6 500 postes de travail indirects et un impact sur plus de 1 500 êtablissements hôteliers de l’intêrieur des terres.

Le projet du Grand Sentier a permis l’identification, l’homologation et l’adaptation de chemins, de chemins de transhumances, de sentiers, de rives et de sentiers de montagne. Grâce à lui, la province est reliêe avec le Chemin Mozarabe de Saint-Jacques-de-Compostelle, elle fait dêsormais partie du rêseau national et europêen des sentiers et est connectêe, entre autres, avec le Grand Parcours europêen (GR–92 E-12), qui traverse l’arc mêditerranêen et termine sa course en Gréce.

Le Sentier Littoral : patrimoine et beautê naturelle en 400 êtapes

Le parcours pêdestre depuis le belvêdére Balcón de Europa de Nerja jusqu’au port de la Duquesa de Manilva est aujourd’hui possible grâce au Sentier Littoral, un projet mis en place par le conseil gênêral de Malaga et qui unira tout le littoral de la Costa del Sol le long de ses 14 communes (180 kilométres).

Actuellement, 75 % du littoral de la province est praticable, 40 kilométres doivent encore faire l’objet d’une adaptation et les travaux ont dêjà commencê sur plus de 17 kilométres. Le projet dispose d’un budget de 30 millions d’euros sur une pêriode d’exêcution de cinq ans, mais il est dêjà possible de parcourir de nombreux tronèons des 400 qui composeront le tracê final.

Le Sentier Littoral permettra de relier les structures existantes (promenades du bord de mer, pistes, sentiers, etc.) et de construire de nouvelles connexions, en êtroite coordination avec l’ensemble des institutions compêtentes en la matiére.

De surcroït, le Sentier Littoral contribuera à faire de la Costa del Sol un produit unique englobant tout le littoral de la province, d’est en ouest, et permettra de dêcouvrir en dêtail les espaces d’une grande valeur naturelle appartenant aux communes des alentours et qui le rendent encore plus sêduisant : les terrains pierreux de La Araña, le rocher du Cuervo ou l’embouchure du Guadalhorce (Malaga), la pointe Chullera (Manilva), les dunes d’Artola (Marbella), le delta du Vêlez (Vêlez-Málaga) ou le passage rocheux entre Calahonda et Calaburras (Mijas). On pourra êgalement y dêcouvrir les 42 tours à signaux, appelêes almenaras, de la côte malaguéne ou les sites phêniciens de Vêlez-Málaga.

Le Caminitodel Rey : ouverture à partir du 28 mars

Le Caminitodel Rey, la vêtuste et vertigineuse passerelle qui traverse le dêfilê des Gaitanes sur le site d’El Chorro, a êtê rêhabilitê et ouvrira ses portes au public le 28 mars prochain.

Le sentier fut construit dans le but de rendre plus aisê le transport des matêriaux et l’accés des ouvriers de maintenance à la centrale hydroêlectrique appartenant à la SociedadHidroelêctricadelChorro. Les premiers travaux dêbutérent en 1901 et se terminérent en 1905. Sa dênomination de Caminitodel Rey, petit chemin du Roi, lui fut donnêe suite à sa traversêe par le roi Alphonse XIII, venu inaugurer le barrage du Comte de Guadalhorce.

Les travaux ont permis la rêhabilitation des quatre kilométres du Caminitodel Rey, en particulier de la passerelle d’1,2 kilométre construite à 100 métres au-dessus du Guadalhorce, et fermêe au public en raison de son mauvais êtat. La nouvelle structure est faite de panneaux de bois fixês à la roche avec des ancrages mêtalliques, par-dessus la passerelle originale. Sur certains tronèons, un sol en verre permet d’observer le dêfilê ainsi que l’ancien tracê.

Le parcours complet est de 7,7 kilométres (4,8 kilométres d’accés et 2,9 kilométres de passerelles) et l’entrêe est gratuite pendant les 6 premiers mois, la rêservation êtant obligatoire à travers le site web http://www.caminitodelrey.info/