Esta web utiliza cookies para obtener datos anónimos de acceso. Si continúa utilizando este sitio asumiremos que está de acuerdo.
 
×

Accord à l'unanimité de la Députation pour propulser le Caminito del Rey au rang de Patrimoine Mondial

Actualité

Accord à l'unanimité de la Députation pour propulser le Caminito del Rey au rang de Patrimoine Mondial

La Plénière de l'institution provinciale valide la réalisation de campagnes, en collaboration avec les mairies des environs, en quête d'un soutien social et institutionnel

La Plénière de la Députation de Málaga a validé aujourd'hui un mouvement institutionnel permettant de promouvoir le Caminito del Rey et ses environs au rang de Patrimoine Mundial de l'Unesco. Cela suppose que l'institution provinciale devra constituer un dossier avec des supports écrits et graphiques appuyant sa demande.

D'autre part, a été émise l'idée de création d'un comité de travail, en collaboration avec les mairies des environs du Caminito afin de renforcer la justification du dossier. De même, des campagnes permettant de récolter un soutien social et institutionnel pour ce dossier seront activement menées.

De plus, le mouvement institutionnel prévoit que le dossier, une fois complet, soit envoyé à la Junta de Andalucía afin que cette dernière lance les démarches administratives

Actuellement, l'Unesco possède une liste de 1092 biens culturels, naturels et mixtes, appartenant à 167 pays, déjà reconnus comme des biens universels d'exception, dont 46 se trouvent en Espagne. Huit sont en Andalousie, dont un seul`présent dans la province de Málaga: les Dolmens d'Antequera.

Le Caminito del Rey conjugue sa richesse naturelle et le fait d'être témoin du passé à l'électrification et à l'industrialisation de la province, vu qu'il s'agit d'une ancienne passerelle aérienne et suspendue construite entre 1901 et 1905 dans le but de relier le barrage du Conde del Guadalhorce à la centrale hydroélectrique construite sur les cascades d'eau du Chorro et du Gaitanejo.

Parmi les arguments qui pèsent pour appuyer la demande de déclaration de Patrimoine de l'Humanité, figure celui qui avance que cet espace naturel, légalement protégé par la Junta de Andalucía en 1989, est un exemple géologique extraordinaire qui, de plus, possède une flore et une faune d'une richesse écologique inestimable.

En plus des richesses naturelles, se trouvent également des exemples pertinents de l'importance historique de l'environnement comme les ruines de Bobastro ou la Grotte d'Ardales.

La rénovation du Caminito del Rey, menée de front par la Députation de Málaga au Col des Gaitanes, a obtenu les prix les plus importants en termes d'architecture et de tourisme, tant au niveau national qu'international, s'agissant bien ici d'un projet exemplaire de réaménagement du patrimoine, dans un soucis d'intégration dans le paysage, et de respect de l'environnement.

De plus, cela a servi à doter le secteur d'un élément dynamisant pour le tourisme et d'un pôle attractif pour les visiteurs.