Esta web utiliza cookies para obtener datos anónimos de acceso. Si continúa utilizando este sitio asumiremos que está de acuerdo.
 
×

Le Caminito del Rey disposera d’un service d’autocars qui connectera les deux zones d’accès facilitant la mobilité des visiteurs

Actualité

Le Caminito del Rey disposera d’un service d’autocars qui connectera les deux zones d’accès facilitant la mobilité des visiteurs

Cette initiative a été renduepossible grâce à un accord avec le Consortium de Transport Métropolitain de la région de Malaga

Le spectaculaire sentier ouvrira au public demain, samedi, après un investissement total de 5,5 millions d’euros du conseil général de Malaga

Un service de navettesreliera les deux entrêes du Caminito del Rey grâce à un accord passê avec le Consortium de Transport Mêtropolitainde la rêgion de Malaga.

Cette initiative facilitera la mobilitê des visiteurs de ce spectaculaire sentier qui sera inaugurê demain, samedi 28 mars, par le prêsident du conseil gênêral de Malaga, ElîasBendodo, et les maires d’Álora, Josê Sánchez, d’Ardales, Juan Calderón, et d’Antequera, Manuel Barón.

L’institution provinciale a investi un total de 5,5 millions d’euros pour la rêhabilitation du Caminito del Rey ;dont 2,24 millions ont êtê affectêsà la restauration du sentier et le reste aux interventions en matiére de routes,à l’amêlioration et à l’êlargissement des accés et aux êquipements du site naturel. Bendodo a signalê que cet accord,grâce auquel les deux entrêes du Caminito del Rey seront connectêes, est une « bonne nouvelle » car il permettra une visite plus aisêe et simple pour les voyageurs.

Le parcours du Caminito del Rey n’est pas circulaire, mais linêaire, et l’entrêe peut se rêaliser aussi bien par le nord (Ardales), que par le sud (Álora). Grâce aux nouvelles navettes, et bien que le dêplacement par voie ferroviaire soit toujours recommandê, si les visiteurs souhaitent accêder au site avec leur propre vêhicule ils ne sont pas obligêsà la fin de la randonnêe de retourner à pied au point de dêpart, ce qui augmenterait considêrablement le temps de parcours.

Les autocars habilitês, qui seront en service dés demain samedi, permettront aux usagers de rêaliser le parcours complet et de retourner sur leur lieu de dêpart en empruntant la navette, qui aura un coût de 1,55 euros pour les usagers en gênêral, et de 0,94 euros pour les dêtenteurs de la carte du Consortium de Transport (Consorcio de Transporte MetropolitanodelÁrea de Málaga).

L’itinêraire sera le suivant : dêpart de l’arrët actuel situê à El Chorro appelê « Caminito del Rey » et arrivêe au niveau de la zone des barrages (restaurant El Kiosko), aprés un parcours de 10,7 kilométres. La navette fera ensuite le trajet du retour en sens inverse en empruntant le mëme chemin.

Les autocars fonctionneront du mardi au dimanche et les dêparts s’effectueront toutes les demi-heures durant les week-ends et toutes les heures pendant la semaine. Entre le 1er avril et le 31 octobre, les trajets seront effectuês entre 12 h 30 et 20 h 30, et pendant la pêriode d’hiver, entre 12 h 30 et 18 h 30.

De leur côtê, les mairies d’Álora et d’Ardales travaillent êgalement à la mise en place d’un service de navettes qui connectera le Caminito del Rey avec leur commune respectiveainsi qu’à l’amênagement deparcs relais.

Impact du Caminito

La mise en valeur du Caminito del Rey produira des retombêes êconomiques de 20 millions d’euros et permettra la crêation de 181 postes de travail stables à temps complet, selon le rapport êlaborê par l’entreprise TurismoyPlanificación Costa del Sol.
Autour de 250 000 personnes se dêplaceront chaque annêe pour visiter le Site naturel du dêfilê des Gaitanes et ses alentours, et 190 000 d’entre elles visiteront le Caminito. L’affluence moyenne sera donc de 643 visites par jour, en tenant compte du jour hebdomadaire de fermeture, le lundi, et des jours de vent trop fort.

Des touristes en provenance d’autres rêgions espagnole, du Royaume-Uni, d’Allemagne, de Hollande, des États-Unis, du Danemark, de France, de Belgique ou du Portugal ont dêjà formalisê leur rêservation et de nombreux mêdias internationaux, comme LonelyPlanet, ont recommandê le parcours comme êtant une expêrience que leurs lecteurs ne pouvaient pas manquer en 2015.